Théâtre

Les Cavaliers

  • 20h30vendredi 23 Septembre 2016
  • 20h30samedi 24 Septembre 2016
  • 15h00dimanche 25 Septembre 2016
  • 20h30mardi 27 Septembre 2016
  • 19h00mercredi 28 Septembre 2016
  • 19h00jeudi 29 Septembre 2016
  • 20h30vendredi 30 Septembre 2016
  • 20h30samedi 01 Octobre 2016
  • 15h00dimanche 02 Octobre 2016
  • 20h30mardi 04 Octobre 2016
  • 19h00mercredi 05 Octobre 2016
  • 20h30jeudi 06 Octobre 2016
  • 20h30vendredi 07 Octobre 2016
+ horaires

CADO

  • De Joseph Kessel
  • Adaptation Eric Bouvron
  • Mise en scène Eric Bouvron et Anne Bourgeois
  • Avec Benjamin Penamaria, Maïa Guéritte, Eric Bouvron et Khalid K (son et musique live)

Du 23 septembre au 07 octobre - Salle Touchard
Renseignements 02.38.54.29.29
Location pour tous les spectacles: collectivité, groupe, internet et par correspondance à partir du vendredi 16 septembre
Location sur place à partir du vendredi 16 septembre 13h00

Le voyage initiatique d’Ouroz à travers les steppes afghanes, accompagné de son serviteur et de son magnifique cheval fou, tient de l’épopée et du roman d’aventures.
Cet ample récit aux accents abrupts et féroces prend à la scène une dimension universelle, tant son adaptation épurée, poétique et musicale, exprime les valeurs que nous cherchons dans nos vies quotidiennes: l’honneur, la dignité, la fierté.…
Eric Bouvron met avec passion ses pas dans ceux de Joseph Kessel et restitue son amour passionné de la vie, son infatigable curiosité pour les autres, son charme et son humour.
Les héros des Cavaliers sont de chair, avec leurs failles et leurs sentiments sauvages, mais comme leur créateur, «gagnent l’univers sans perdre leur âme».


Exposition

Cédrick Vannier

  • 18h00jeudi 22 Septembre 2016
  • 13h00vendredi 23 Septembre 2016
  • 13h00samedi 24 Septembre 2016
  • 14h00dimanche 25 Septembre 2016
  • 13h00mardi 27 Septembre 2016
  • 13h00mercredi 28 Septembre 2016
  • 13h00jeudi 29 Septembre 2016
  • 13h00vendredi 30 Septembre 2016
  • 13h00samedi 01 Octobre 2016
  • 14h00dimanche 02 Octobre 2016
  • 13h00mardi 04 Octobre 2016
  • 13h00mercredi 05 Octobre 2016
  • 13h00jeudi 06 Octobre 2016
  • 13h00vendredi 07 Octobre 2016
  • 13h00samedi 08 Octobre 2016
  • 13h00mardi 11 Octobre 2016
  • 13h00mercredi 12 Octobre 2016
  • 13h00jeudi 13 Octobre 2016
  • 13h00vendredi 14 Octobre 2016
  • 13h00samedi 15 Octobre 2016
+ horaires

Scène nationale d'Orléans

Peintre en résidence

Du vendredi 23 septembre au samedi 15 octobre - Galerie du Théâtre
Entrée libre
Vernissage jeudi 22 septembre à partir de 18h
L’exposition est accessible du mardi au samedi de 13h à 19h, et les soirs de spectacles


La saison passée et pour la toute première fois, la Scène nationale d'Orléans a accueilli un peintre en résidence de création ! Cédrick Vannier s’est, en effet, immergé dans l’univers du Théâtre d’Orléans, captant, au fil des spectacles, moments de vie, de scène (théâtre, danse, musique, cirque, performances), depuis la salle ou les coulisses.

Ces instants saisis furent ensuite la matière de ses toiles. Ce travail de toute une année, près de quarante peintures, sera exposé durant un mois dans la Galerie du Théâtre. Cette grande exposition s’annonce comme un temps fort de la rentrée culturelle orléanaise et les toiles de Cédrick Vannier y seront proposées à la vente.


Cinéma

La propriété, c'est plus le vol

  • 20h30samedi 01 Octobre 2016

APAC

  • Elio Petri – Italie 1973 – 2h05

Samedi 1er octobre 20h30 - Salle Le kid


Caissier, Total trouve la vie monotone et l’avenir incertain. Il se décide à démissionner lorsqu’il se rend compte que la richesse de certains clients n’a rien à voir avec le talent et l’honnêteté. Il va donc se mettre à voler: avec discrétion d’abord, puis avec audace. Il se donne comme ennemi principal un boucher contre lequel il va déployer toute son énergie, en commençant par lui voler sa maîtresse. La lutte entre les deux hommes va prendre un ton très violent et Total devra aller jusqu’au bout de ses intentions…
Bien sûr, l’intérêt du film est l’analyse des deux personnages-clé, le boucher (capitaliste) et le voleur (individu révolté, mais produit de la société). Comme d’habitude, Petri se plaît à illustrer un cas limite et l’on voit parfaitement ce qui l’a poussé à illustrer ce ballet tantôt cruel, tantôt grotesque entre voleur et volé, plus proche, en fait, l’un de l’autre qu’on pourrait superficiellement le croire.


Agenda
Les 20 prochaines dates :

up down + Voir toutes les dates

Les partenaires